KikouBlog de francois 91410 - Décembre 2010
francois 91410

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Archives Décembre 2010

Rendez-vous en Terre Pas Inconnue

Par francois 91410 - 29-12-2010 10:11:09 - 5 commentaires

Rendez-vous en Terre 'Pas Inconnue'

26 décembre 2010

 

 

Alléché par la neige abondante en Ecouvie, je terminais mon dernier billet en envisageant de rejoindre le lendemain le Lutin et le Mustang pour leur balade dominicale.

Le penser c'est bien, le faire c'est mieux !

Dimanche matin, 8h35 : je pars de Sées pour rejoindre Radon, la mecque du trail normand. Je connais le patelin - entre autres - pour y avoir couru le Trail d'Ecouves en 2009. Le thermomètre de la voiture affiche -11°C.

Là, je me dis qu'il faut quand même en vouloir ...

Arrivé sur place avec quelques minutes d'avance, j'en profite pour figer la campagne ornaise pétrifiée de froid, qui peine elle aussi à s'éveiller ...

 

A 9h pétantes, réglés comme des horloges, les traileurs se garent respectivement autour de l'église, point de rendez-vous habituel. Le Lutin s'affaire, le nez dans le coffre ; il relève la tête, son visage s'illumine : là, je me dis que j'ai bien fait de venir ...

Riah50 a hâte de partir. Nous rejoignons le Mustang, égal à lui-même : la banane permanente. Il reprend seulement depuis la SaintéLyon.

Le groupe d'une dizaine de coureurs (c'est peu apparemment) s'élance. Les premiers hectomètres me rappellent ce si bon souvenir du Trail d'Ecouves.

Durant deux petites heures, je me laisse guider par mes hôtes d'un jour, aux petits soins. L'allure est cool pour eux, correcte pour moi ; ça me va bien car je n'oublie pas que les traileurs d'Ecouves ont un niveau supérieur au mien. Là, je me dis que c'est bien sympa cette sortie entre amis ...

J'en profite entre deux pour discuter avec Mustang de notre prochaine aventure en mai : une étape d' A Rett Toi Pour Courir (Antony - Orléans). Va falloir rameuter d'ici là si on ne veut pas se sentir trop seuls pendant 110km ...

Comme le Lutin, au détour d'un fourré, je dégaine ... mon APN dès que mon oeil capte une lumière, une ombre, un contour, une silhouette singulière. Je profite de tous ces instants. Contrairement aux autochtones lutinesques, je n'ai pas si souvent vu Ecouves sous la neige. Là, je me dis que c'est somptueux tout ça ...

Il est 11h15, nous sommes de retour à Radon. Nous n'avons pas vu le temps passer : c'est bon signe, non ? Direction chez Raymonde, pour la bière et le partage rituels d'après sortie. Ils sont chez eux ici. Là, je me dis que c'est une belle famille ...

 

Il est déjà l'heure de rentrer. On se dit à plus tard, en toute simplicité ... Merci de votre accueil les amis !

Là, je me dis que je n'ai vraiment pas perdu ma matinée ...

 

 

Voir les 5 commentaires

Une invitée de marque

Par francois 91410 - 27-12-2010 09:16:50 - 5 commentaires

Une invitée de marque

25 décembre 2010

 

 

 

Passer Noël dans (sous) la neige, c'est ce que l'on espère chaque année,  mais cela ne se produit jamais...

Sauf cette année !

Il a fallu que je retourne dans mon pays natal, et que je fasse une ballade familiale, digestive et salvatrice en Ecouves (tiens, ça vous rappelle quelque chose ce nom ?!) précisément au Carrefour de Medavy (lieu d'arrivée de la classique Alençon-Medavy) pour savourer :

 

Ca c'était juste pour prouver que j'y étais ! 

 

 

 

Non d'un lutin, c'est qu'il y en a épais ici !

 

Les couleurs sont en train de changer, la lumière tombe

 

1 heure après, on avait digéré ...

 

Tiens, si je revenais demain à la recherche du Lutin ?...

 

 

 

Voir les 5 commentaires

Joyeux Noël

Par francois 91410 - 24-12-2010 13:54:46 - 4 commentaires

 

Joyeux Noël !

 

 

 

 

Nouvelle production de mon artiste de cousin...

www.ren-illustrateur.com

 

Voir les 4 commentaires

Un bonhomme de neige, géant !

Par francois 91410 - 20-12-2010 23:00:21 - 5 commentaires

Un bonhomme de neige,
géant ! 

19 décembre 2010

 

La preuve : 

                   

 

 

Quand j'ai vu tomber la neige samedi tout l'après-midi et toute la soirée, comme un gamin, je me suis empressé de préparer mon équipement pour le lendemain ...

 

Au réveil, je reconnais à peine le cerisier dans le jardin

 

 

C'est parti pour 17km de brûlage de calories ! 

Je ne suis pas parti bien tôt ; dans le village, beaucoup d'habitants ont déjà dégagé leur trottoir.

  

  

Il est tombé de la neige bien collante, épaisse : 15 cm en moyenne

 

 

La lisière de la forêt offre des vues contrastées tout en nuances de gris. La blancheur de la neige se détache des troncs, des branchages, imprimant un relief singulier.

   

 

Cela fait plus de quinze ans qu'il n'en est pas tombé autant, les allées de la forêt dourdannaise sont encore plus majestueuses aujourd'hui.

 

 

 

 

A droite, c'est vers le Chêne des Six Frères ... à 150 mètres, des chevreuils.

 

 

Un rayon de soleil réussit enfin à percer la brume et les nuages bas, illuminant les troncs blanchis.

 

 

A mi-chemin, la route de l'Abbaye de l'Ouye reste périlleuse, mais le dégel est déjà prononcé.

 

 

La ballade se termine par la ferme des Brandelles (là où on trouve des betteraves fraîches, cf billet précédent). Cette fois, le propriétaire a trouvé une autre idée, en dégageant l'entrée de la ferme :

  

5m de haut, pas mal ! 

 

Les 2,5km qui me restent pour revenir sur le village sont mémorables et forgent le moral du futur marathonien, en plein blizzard latéral, vêtements trempés, peinant à garder mon équilibre sur le sol incertain ...

 

Demain je remets ça, mais ce sera moins drôle : ce sera pour aller bosser à Paris ... 

Voir les 5 commentaires

Attention, betteraves !

Par francois 91410 - 05-12-2010 17:13:59 - 8 commentaires

Neige et betteraves fraîches 

04 décembre 2010

 

 

Cette semaine a été fraîche, très fraîche.

Depuis 5 jours, la région est couverte de quelques cm de neige. Puis de glace.

En ce samedi matin, rien de tel qu’une petite sortie pour bien se réveiller.

Le ciel est plombé, le blizzard siffle. Le bonnet vissé sur les oreilles, je sors du village vers St Martin de Bréthencourt, direction : le Norrrrrrrrd.

   

 

C’est le côté beauceron du village : pas d’obstacle pour arrêter le vent et la neige qui vole. Des petites congères se forment.

Vers le cimetière, pas âme qui vive (elle est facile, celle-là !).

  

Des bourrasques de neige et de glace cinglent le visage, c’est vivifiant !

Au loin, deux chevreuils fuient à mon approche :

  

Le sol est bien congelé, même si cela ne glisse pas. Pourtant, un panneau nous invite à ralentir …

En Beauce, le blé pousse bien, les betteraves aussi !

Au pied de la ferme des Brandelles, les oies sont en liberté et se gèlent les pattes ; Noël n’est plus loin, mais elles ne se doutent de rien ...

  

  

La ferme passée, je plonge en contrebas vers les sources de l’Orge.

 

 

Comme un gamin qui n’a jamais vu la neige, je prends quelques clichés au passage :

Au retour à la maison, le feu crépite dans la cheminée.

Ça fait du bien.

 

Voir les 8 commentaires

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.15 - 326597 visites