KikouBlog de francois 91410 - Janvier 2010
francois 91410

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Archives Janvier 2010

Verticalité

Par francois 91410 - 31-01-2010 21:57:57 - 1 commentaire

Verticalité

31 janvier 2010   

 

En ce dimanche matin, le ciel bleu m’a poussé à prendre mon APN, on ne sait jamais. La lumière est belle, cela faisait longtemps…

 

L’inspiration m’a fait passer par une parcelle fraîchement débardée ; de quoi apprécier ces hêtres droits comme des « i ».

 

 

 

 

Verticalité parfaite, sauf un contestataire peut-être :

 

 

 

  

Par les temps qui courent, qui oserait dire qu’il a une tête pas catholique ?

   

Contournement de l’Abbaye de l’Ouye, rayonnante sous le soleil :

 

     

 

Puis passage au pied du chêne de l’Ouye :

 

   

170 ans – haut 26m – circ 3,20m

 

Puis à quelques pas au pied du chêne Marie Poussepin

 

  

170 ans – haut 24m – circ 3,15m

  

  

Les grands sapins verts longeant le chemin de l’Ouye me disent au revoir. Mon tour se poursuivra aujourd’hui dans la Têtée des Granges, un coin que je ne connais pas bien. A près quelques hésitations et portions de hors piste après la vallée de la Fontaine et les Granges le Roi, je retrouverai la route du Caribotin.

 

   

16km – D=380m

 

Il a neigé hier : l’hiver n’est pas fini.

 

  

Voir le commentaire

Un drôle d'animal

Par francois 91410 - 10-01-2010 22:07:10 - 4 commentaires

 

Un drôle d'animal

 

10 janvier 2010

 

 

Je devais aller en Ecouvie ce week-end… Les conditions de circulation routière m’ont contraint à annuler. Je serai donc privé de ça :

 

photo Riah 50

 

J’espérai tout de même un peu de ciel bleu pour aujourd’hui… raté…

 

Tant pis, je ferai mon tour seul sous le ciel blanc.

 

   

 

Départ par la Vieille Route de Corbreuse, puis la route des 7 buttes. Quitte à patauger dans la neige, autant ajouter un peu de dénivelé !

 

Passage rapide au Carrefour du Grillon. Je n’ai croisé que deux marcheurs jusque là. La forêt est calme, la neige atténue les sons.

 

   

 

Je vois au loin un groupe de jeunes cervidés, vers la Route des Pins ; je tente de m’approcher d’eux à plusieurs reprises, faisant du hors piste en pleine pente. Peine perdue ! Ils sont sur leur terrain…

 

 

 

    

 

Je rejoins la maison forestière de Garancières par les Fontenettes ; le sentier est beau sous la neige, qui marque davantage les reliefs du terrain accidenté.

  

Les bûcherons ont éclairci plusieurs parcelles ces dernières semaines.

 

 

 

 

Le chemin s’étant transformé en sentier puis ayant disparu, je traverse au pif une parcelle puis deux, pour déboucher sur la route verglacée de l’Abbaye de l’Ouye.

 

   

 

Je veux faire du dénivelé aujourd’hui, alors ce sera la Butte Grise...

  

... au sommet de laquelle on bénéficie d'une belle vue des champs et de l 'Abbaye au fond :  

  

Puis re-descente vers le chemin du Tour des Champs

 

   

 

Puis re-montée vers la route des Boissières, en lisière de forêt vers la ferme de la Villeneuve.

 

  

 

Le retour se fera sagement par le Chemin de la Villeneuve à Corbreuse, fort peu emprunté depuis quelques jours vu le peu de traces de pas, et un dernier passage mémorable en plein champ fortement pourvu de congères piégeuses.

 

 

 

La neige a cela de magique qu’elle permet de visualiser les pas de toutes sortes d’animaux passés avant vous, ou qui ont croisé votre chemin :

 

 

  

 

 

 

 

 

Celui-là, c’est un drôle d’animal…

 

  La preuve :  

     

        

17,6 km - D+ 440m

 

Voir les 4 commentaires

Le Chêne des Six Frères

Par francois 91410 - 03-01-2010 22:31:24 - 6 commentaires

Le Chêne des Six Frères

- 03 janvier 2010 -

 

 

15,95 km, D+ 431m

 

Ballade dominicale typiquement hivernale à travers la forêt de Dourdan : il doit faire -3°C, la nuit a été humide.

 

Dès la sortie du village, le passage par les étangs des Chitries me confirme qu’il ne fait pas chaud. Pas de pêcheur ! Pas de promeneur …

 

  

 

Le soleil peine à percer la brume matinale.

   

Un bon raidillon me conduit à la départementale,

 

    

puis je descends vers l’Abbaye de l’Ouye.

 

    

 

Au passage, les ronces givrées saluent au bord du chemin, ainsi que quelques sarothames :

 

    

 

La forêt endormie regorge d’ornières piégeuses, les chênes me font une haie d’honneur.

 

  

 

Je débouche au Trouvillers. A l’ombre, il y fait particulièrement froid : je traverse un champ en contrebas tout habillé de blanc :

 

    

 

Je remonte plein sud et après un court passage « hors piste » dans un sous-bois, et débouche à nouveau sur un champ immense (c’est le début de la Beauce). Au loin se dresse une silhouette peu commune...

 

  

 

Je me rapproche …

 

    

… jusqu’à son pied.

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est le Chêne des Six Frères. Un chêne rouvre de 500 ans, 33mde haut pour 6,70 de circonférence, classé au répertoire des Monuments Naturels . Au centre de ses six troncs existe une cavité que l’on dit remplie d’eau bénite. Jadis, les pèlerins se rendaient au pied du chêne une fois par mois pour y chanter la Passion ; à cette occasion, ils fabriquaient des croix en bois qu’ils cloutaient sur les six troncs.

 

Quelques centaines de mètres plus loin se dresse un Hêtre remarquable : le Fayard des Boissières (180 ans, 32m de haut, 2,90m de circonférence).

     

   

 

 

 

Je m’autorise encore quelques montagnes russes dans le massif ...

    

 

... jusqu’à re-découvrir au km 10 une superbe vue en surplomb de l’Abbaye de l’Ouye.

     

 

 

 

Il faut penser à rentrer maintenant. Une descente plus loin, je suis sur le versant ensoleillé.

 

Le soleil darde ses rayons sur la végétation, donnant aux plantes un éclat particulier.

      

 

 

La lumière est belle. La journée sera belle.

 

 

 

 

    

 

     

Voir les 6 commentaires

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.16 - 326297 visites