Le Chêne des Six Frères
francois 91410

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Le Chêne des Six Frères

Par francois 91410 - 03-01-2010 22:31:24 - 6 commentaires

Le Chêne des Six Frères

- 03 janvier 2010 -

 

 

15,95 km, D+ 431m

 

Ballade dominicale typiquement hivernale à travers la forêt de Dourdan : il doit faire -3°C, la nuit a été humide.

 

Dès la sortie du village, le passage par les étangs des Chitries me confirme qu’il ne fait pas chaud. Pas de pêcheur ! Pas de promeneur …

 

  

 

Le soleil peine à percer la brume matinale.

   

Un bon raidillon me conduit à la départementale,

 

    

puis je descends vers l’Abbaye de l’Ouye.

 

    

 

Au passage, les ronces givrées saluent au bord du chemin, ainsi que quelques sarothames :

 

    

 

La forêt endormie regorge d’ornières piégeuses, les chênes me font une haie d’honneur.

 

  

 

Je débouche au Trouvillers. A l’ombre, il y fait particulièrement froid : je traverse un champ en contrebas tout habillé de blanc :

 

    

 

Je remonte plein sud et après un court passage « hors piste » dans un sous-bois, et débouche à nouveau sur un champ immense (c’est le début de la Beauce). Au loin se dresse une silhouette peu commune...

 

  

 

Je me rapproche …

 

    

… jusqu’à son pied.

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est le Chêne des Six Frères. Un chêne rouvre de 500 ans, 33mde haut pour 6,70 de circonférence, classé au répertoire des Monuments Naturels . Au centre de ses six troncs existe une cavité que l’on dit remplie d’eau bénite. Jadis, les pèlerins se rendaient au pied du chêne une fois par mois pour y chanter la Passion ; à cette occasion, ils fabriquaient des croix en bois qu’ils cloutaient sur les six troncs.

 

Quelques centaines de mètres plus loin se dresse un Hêtre remarquable : le Fayard des Boissières (180 ans, 32m de haut, 2,90m de circonférence).

     

   

 

 

 

Je m’autorise encore quelques montagnes russes dans le massif ...

    

 

... jusqu’à re-découvrir au km 10 une superbe vue en surplomb de l’Abbaye de l’Ouye.

     

 

 

 

Il faut penser à rentrer maintenant. Une descente plus loin, je suis sur le versant ensoleillé.

 

Le soleil darde ses rayons sur la végétation, donnant aux plantes un éclat particulier.

      

 

 

La lumière est belle. La journée sera belle.

 

 

 

 

    

 

     

Billet précédent: Complètement givrée !
Billet suivant: Un drôle d'animal

6 commentaires

Commentaire de Mustang posté le 03-01-2010 à 23:05:37

Bien jolie balade!!!! merci de nous en faire profiter!!!!

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 04-01-2010 à 08:20:30

C'est presque aussi beau qu'Ecouves... mais il n'y a pas de bar à l'arrivée !

On t'attend un de ces dimanche...

Commentaire de fulgurex posté le 04-01-2010 à 23:11:58

C'est bien la peine de critiquer le climat de Dijon! C'est pas mieux chez toi et les chemins ont l'air gras! Mais c'est joli quand même, merci pour la visite.

Commentaire de RogerRunner13 posté le 05-01-2010 à 17:33:41

Merci pour cette belle balade....

Commentaire de caro.s91 posté le 06-01-2010 à 19:02:14

Et dire que ce n'est pas bien loin de chez moi et que je ne connais pas ... Une bien jolie balade!

Commentaire de Mame posté le 11-01-2010 à 10:04:40

Belle ambiance... Et des arbres somptueux...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.24 - 326579 visites