Combe de Zore
francois 91410

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Combe de Zore

Par francois 91410 - 20-03-2010 23:51:59 - 5 commentaires

Combe de Zore

18 mars 2010   

 

Après deux semaines passées en Guyane et Martinique à plus de 30°C, le retour en métropole en températures négatives la semaine dernière fut un peu brutal.

Heureusement, le groupe pour lequel je travaille m’a convié cette semaine à un séminaire à Avoriaz. En gros : ski ou autre le matin et réunions l’après-midi. On a connu des conditions de travail plus difficiles…  

Séquence « Découverte » aujourd’hui : première sortie en raquettes, avec découverte de l’écosystème alpin.  

   

Départ en navette d’Avoriaz pour rejoindre le haut de la combe de Zore, Franck, notre guide, nous confie notre équipement : 

   

Les premiers contacts avec la neige sont timides ; la neige est bien glacée. Mais rapidement, la marche devient naturelle.

 

 

 

Il n’a pas neigé ici depuis deux semaines ; nous suivons la trace formée par les randonneurs précédents. Malgré tout, plusieurs passages nous permettent de fouler des terrains vierges, et de la neige plus souple. 

Beauté sauvage immaculée, qui s’évanouit après notre passage.Le terrain n’est pas difficile, bien que plusieurs secteurs en pleine pente ou plus pentus demande un peu plus d’attention et d’énergie.    Halte pour observer des chamois, que le printemps naissant encourage à faire sortir pour trouver de la nourriture telle que des baies de sorbier, désormais accessibles avec le début de la fonte.  

  

Puis passage en sous-bois pour une progression plus confidentielle.

Franck nous décrypte plusieurs types d’empreintes laissées par les animaux :   

Coq de Bruyère  

   

Renard  

  

Lièvre   

   

Chamois   

Puis observation de collemboles, puces omniprésentes sur ces massifs :  

La Nature nous gratifie d’un spectacle souvent magnifique, pour peu qu’on y prête un œil patient et curieux : 

    

 

  

Le retour recroisera la piste de ski de fond avant de nous replonger à regrets dans le brouhaha de la station : fin d’une initiation de 3h qui appelle d’autres expériences passionnantes.

 

 

 

 

 

 

Billet précédent: Montagne Pelée
Billet suivant: L'abattis de Peter

5 commentaires

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 21-03-2010 à 08:28:54

Et le soir, tu dînes au Zore ?
C'est marrant, les séminaires chez nous, c'est à Alençon, pas à Avoriaz...

Bon, cela dit, on a eu ce genre de spectacle en janvier en Ecouves sauf les chamois, à la place, on a vu des Mustangs, c'est moins beau mais plus utile.

Commentaire de L'Dingo posté le 22-03-2010 à 03:24:27

Et qu' est ce qui est le plus dur ? les vacances ou le "boulot" ?? :-))

Commentaire de fulgurex posté le 22-03-2010 à 10:04:01

"Départ en navette d’Avoriaz pour rejoindre le haut de la combe de Zore"
Je sais qu'Avoriaz est connue pour son festival de science fiction, mais de là à essayer de nous faire croire que tu décolles en navette spaciale pour aller sur la montagne... Un coup d'aéronef et "Zore haut est arrivée"!
profites bien.

Commentaire de RogerRunner13 posté le 22-03-2010 à 17:37:59

C'est sur il y a pire comme endroit pour travailler......

Commentaire de chris78 posté le 12-04-2010 à 13:51:11

Quelle chance d'avoir un seminaire comme ca !!! Moi je viens de faire un seminaire de 2 jours dans un chateau, mais on a eu que minuit-8h30 comme temps libre pour visiter, et j'avais oublier ma frontale !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.15 - 326326 visites